Édition 2016 : ce qu’il faut retenir du baromètre AXA

Assurances Baromètre AXA 2016 Hervé Carré Versailles

Édition 2016 : ce qu’il faut retenir du baromètre AXA

Pour la 3ème année consécutive, AXA Entreprises donne la parole aux dirigeants de TPE, PME et ETI  pour appréhender et comprendre leurs préoccupations. Ce baromètre est le résultat d’une enquête réalisée auprès de 500 chefs d’entreprise de 10 à 500 salariés.

Les premiers grands enseignements 2016:

  • les chefs d’entreprise sont un peu plus positifs sur la situation de leur entreprise et son avenir. En effet, 64% déclarent que leur entreprise se porte bien ou très bien (+ 6 points vs 2015). Dans le même temps, 30% prévoient une croissance ou une amélioration dans les années à venir. Mais 93% déplorent toujours un manque de valorisation de leur profession.
  • Parmi les principaux objectifs des chefs d’entreprises, l’obtention de nouveaux contrats (75%), le recrutement de nouveaux salariés (73%) et l’innovation (61%) viennent en tête.
  • Le poids de la fiscalité (cités par 90% des chefs d’entreprise) et la complexité de la réglementation (93%) restent en tête des difficultés des chefs d’entreprise, mais sont stables. Tandis que les aspects RH (81%) prennent une place croissante (+ 5 points versus 2015)
  • les chefs d’entreprise sont 76% à évoquer leurs difficultés de recrutement. Encore, 68% soulignent le manque de main d’œuvre qualifiée. 43% le turn over des salariés.
  • Le numérique prend une place croissante. Près d’un chef d’entreprise sur deux (47%) considère que son entreprise est concernée par « l’importance croissante du digital, de l’offre de services ou produits en ligne « . Soit +10 points en 2 ans. Et 35% le rangent dans leurs principaux objectifs de développement.
  • Et dans ce contexte, le cyber risque les préoccupe de plus en plus. Effectivement, 58% des chefs d’entreprise se sentent concernés par ce risque, contre 46% il y a 2 ans.